Covid-19 : la Banque mondiale approuve un plan d’aide de 12 milliards de dollars pour les vaccins

plan d'aide de la Banque mondiale

A l’avenir, les traitements contre la Covid-19 ne vont pas manquer de financements en raison du plan d’aide de la Banque mondiale. Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un plan d’aide de 12 milliards de dollars. Ceci, pour garantir aux pays en développement l’accès rapide aux vaccins quand ils seront disponibles, a-t-on appris mardi auprès de l’institution.

Ce plan d’aide de la Banque mondiale vise à acheter et à distribuer les vaccins contre la Covid-19. Il s’agit également à travers ce financement d’apporter un soutien technique pour préparer les pays dans le cadre du déploiement des vaccins.

Le plan d’aide de la Banque mondiale, un soutien à la fois financier et technique

L’enveloppe du plan d’aide de la Banque mondiale servira à « financer l’achat et la distribution de vaccins, de tests et de traitements Covid-19 pour leurs citoyens », a précisé l’institution dans un communiqué. Ce financement pourrait permettre de vacciner « jusqu’à un milliard de personnes », a-t-elle ajouté.

La Banque mondiale compte envoyer « le signal à l’industrie de la recherche pharmaceutique que les citoyens des pays en développement doivent également avoir accès à des vaccins Covid-19 sûrs et efficaces ».

Au plan technique, la Banque mondiale compte apporter, en outre, un soutien technique pour préparer les pays. Cette préparation s’inscrit dans le cadre du déploiement de vaccins à grande échelle, en coordination avec les partenaires internationaux.

Un financement destiné aux pays en développement

Selon la Banque mondiale, ce financement fait partie d’un paquet d’aide du Groupe de la Banque mondiale allant jusqu’à 160 milliards de dollars jusqu’en juin 2021. Il est destiné à « aider les pays en développement à lutter contre la pandémie de la Covid-19 », a également précisé l’institution de Washington.

Pour David Malpass, le président de la Banque mondiale, l’accès à des vaccins sûrs et efficaces et à des systèmes de distribution renforcés est essentiel. Ceci pour modifier le cours de la pandémie et aider les pays confrontés à des impacts. Il s’agit bien de soutenir ces pays aux « impacts économiques et budgétaires catastrophiques à progresser vers une reprise résiliente », a déclaré David Malpass.

Pour ce dernier, cette autorisation était attendue. Il avait lui-même dévoilé ce projet fin septembre. Il avait alors estimé qu’un vaccin Covid-19 « efficace et sûr » était fondamental pour que le monde puisse rouvrir en toute sécurité.

Lire aussi : https://lejournalinfo.com/economie/cameroun-la-taxe-numerique-sur-les-telephones-et-les-terminaux-telephoniques-desormais-en-vigueur/