Coronavirus à Madagascar, le pays remporte une première bataille contre la pandémie

Coronavirus à Madagascar, le pays remporte une première bataille contre la pandémie ..

La pandémie au Coronavirus à Madagascar a sévit durablement avec une trajectoire croissance. Cependant, à présent, les malgaches peuvent retrouver leur mode de vie habituel. En effet, le chef de l’Etat Andry Nirina Rajoelina a sifflé ce dimanche, 18 octobre 2020, la fin de l’état d’urgence sanitaire au pays. La nouvelle tombe au moment où, le taux de contamination augmente dans certains pays, entrainant ainsi des confinements.

Cette annonce du président malgache intervient à l’occasion de sa dernière allocution bimensuelle. Une initiative mise en place au début du confinement dû à la survenu du Coronavirus à Madagascar et à sa propagation.

Coronavirus à Madagascar, un taux de guérison à 96% d’après Rajoelina

« Nous avons gagné la guerre ». C’est en ces mots que le président Rajoelina a indiqué que son pays était en train de vaincre la pandémie du coronavirus à Madagascar. D’après le chef de l’État, le taux de guérison est à 96%.

Cette performance, d’après lui, est la Coronavirus à Madagascar, le pays remporte une première bataille contre la pandémie ...conséquence de la mise en place des différentes mesures prises en faveur de la riposte. Il a pointé du doigt « les plus de sept millions de doses de Covid-Organics distribués gratuitement à travers l’île ».

Le Madagascar enregistre actuellement 238 décès pour environ plus 16 000 cas recensés. Le chef de l’État a indiqué que 348 patients étaient en cours de traitement.

En 24 heures, a-t-il fait savoir, trois nouveaux cas positifs ont été enregistrés dont deux à Toliara (Sud) et un (1) à Antsiranana dans le Nord du pays.

Rajoelina appelle au respect des mesures barrières au Coronavirus à Madagascar

Le président Andry Rajoelina s’est vanté d’être en train de vaincre la pandémie au Coronavirus à Madagascar. Malgré cela, il a invité ses concitoyens à continuer dans le respect strict des gestes barrières.

« Il doit être clairement entendu que la fin de l’état d’urgence ne veut pas dire la fin de l’épidémie de Covid-19 », a-t-il rappelé.

« Le virus est toujours là », a-t-il précisé. Ceci, il faudrait respecter les mesures afin d’éviter ainsi une nouvelle propagation de la maladie au Coronavirus à Madagascar. Le port de masque demeure obligatoire, sans toutefois oublier le respect de la distanciation sociale. Aussi, la mesure interdisant les rassemblements de plus de 200 personnes reste d’actualité.

En rappel, la réouverture des frontières prévue pour le 29 octobre prochain est annulée.

Lire aussi : https://lejournalinfo.com/economie/bad-yacine-fal-pour-diriger-le-cabinet-du-president-adesina/