Covid-19: le gouvernement envisage de nouvelles mesures urgentes au Togo

Covid-19: le gouvernement envisage de nouvelles mesures urgentes au Togo

Face à la hausse des cas de la Covid19, le gouvernement envisage de nouvelles mesures urgentes au Togo. En effet, le Premier ministre, Selom KLASSOU, a rencontré, hier lundi, les acteurs impliqués dans le programme national de riposte contre la Covid-19 au Togo. Les discussions ont porté sur la hausse des cas d’infection ainsi que les mesures  supplémentaires à prendre.

Les raisons des mesures urgentes au Togo

Ces dernières semaines, le Togo connait une hausse de cas de contamination à la Covid-19. Cette situation préoccupe les plus hautes autorités du pays. C’est alors qu’elles ont décidé de réfléchir ensemble sur la poursuite des mesures prises pour lutter contre la maladie. Dans ce sens, de nouvelles mesures urgentes au Togo vont être prises.

C’est la primature qui a servi de cadre, ce lundi 17 août 2020, pour les échanges entre le Premier ministre et les membres du conseil scientifique. Les membres du gouvernement impliqués dans la riposte contre la Covid-19 ont également pris part à la réunion.

Très préoccupé par cette situation de hausse des cas de Covid-19, le chef du gouvernement, Selom KLASSOU, a indiqué d’emblée qu’il urge d’examiner les raisons de cette hausse et les premières mesures urgentes au Togo à prendre afin de limiter la propagation du virus.

Relâchement et fêtes clandestines à l’origine des mesures urgentes au Togo

Expliquant la hausse soudaine des cas, le conseil scientifique estime que cela est dû au « relâchement, à la baisse de la vigilance et le non-respect des mesures barrières qui ont été proposées par le Gouvernement ainsi que l’organisation de fêtes traditionnelles clandestines qui ont entrainé quelques foyers épidémiques ».

« Il faut respecter les mesures qui sont déjà prises », a insisté le ministre de l’administration territoriale qui a évoqué le cas des bars et autres lieux de loisirs qui ne respectent toujours pas les mesures barrières.

Le gouvernement appelle également les Chefs traditionnels, à laisser tomber les célébrations clandestines des fêtes traditionnelles cette année, pour préserver la santé de tous. Des décisions pourraient être annoncées dans les prochains jours, a-t-on appris.

Cette réunion intervient au lendemain de la fin officielle de l’état d’urgence décrété depuis début avril 2020. Les autorités comptent poursuivre les actions pour renforcer la lutte contre l’épidémie.

Prorogation de l’état d’urgence, une des mesures urgentes au Togo

Le président de la République, Faure Gnassingbé, a autorisé, officiellement lundi 17 août, le gouvernement à continuer de prendre les mesures exceptionnelles dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Dans une ordonnance, Faure Gnassingbé a, ainsi, prorogé l’état d’urgence jusqu’au 15 septembre.

« Les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire pour faire face à l’épidémie de la Covid-19 sont prorogées jusqu’au 15 septembre 2020 inclus », lit-on dans le document signé le 14 août par le président.

« Le Premier ministre peut, sur le rapport du ministre de la santé, prendre par décret et aux seules fins de lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, les mesures prévues par l’ordonnance n°2020-004 du 3 juillet 2020 relative aux mesures générales nécessaires pour faire face à la pandémie de la Covid-19 », souligne l’ordonnance.

A la date de ce mardi, le Togo reste le pays avec le moins de cas et de décès dans la sous-région. Le pays enregistre 1154 cas confirmés au total, dont 858 guéris et 27 décès.

Lire aussi : https://lejournalinfo.com/sante/togo-alerte-covid/