Fin des consultations nationales en RDC, plusieurs dossiers en instance

Fin des consultations nationales en RDC, plusieurs dossiers en instance (2)

C’est la fin des consultations nationales en RDC, et plusieurs dossiers sont restés en  instance. En effet, deux ans après le mariage entre le FCC de Joseph Kabila et le CACH de Felix Tshisekedi, les choses ne semblent pas bien marcher. Des tensions s’accentuent au jour le jour. Ce qui a poussé le président à initier les consultations nationales. Ceci, pour avoir une « union sacrée ». Après trois semaines, les consultations ont pris fin mercredi, 25 novembre.

Au départ, ces consultations ont plus concerné les acteurs politiques. Mais, les derniers jours ont été marqués par une plus grande ouverture. Jusqu’à présent, le FCC de Joseph Kabila tient au respect de l’accord de coalition que l’actuel président a signé avec son prédécesseur. Que peut-on retenir de ces consultations ?

Des consultations nationales en RDC quasiment inclusives

Les consultations initiées par Félix Tshisekedi ont connu la participation d’une majeure partie de la population. En effet, quasiment toutes les forces vives ont été reçues. Politiciens, hommes d’Église, syndicalistes, personnalités dites indépendantes, chanteurs, sportifs, retraités, sans domicile fixe ont répondu à ce rendez-vous.

Des figures emblématiques de l’opposition, telles que Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, ont répondu à l’appel du chef de l’État. L’acceptation de la main tendue du président par ces deux opposants se justifie pleinement. En effet, après des années passées en prison, Jean-Pierre Bemba a été libéré et a pu relancer son parti. De son coté, Moïse Katumbi a obtenu récemment l’agrément de son parti.

Dans ces conditions, il est tout à fait normal qu’ils se rallient à la vision du président Félix Tshisekedi.

Du côté du FCC de Joseph Kabila, certaines personnalités ont été consultées par Félix Tshisekedi parmi lesquelles les gouverneurs et les présidents des assemblées provinciales.

Pour ce qui concerne les deux figures de la plateforme Lamuka, ils se sont réservés de faire de grandes déclarations au sortir de la rencontre avec Félix Tshisekedi.

Fin des consultations nationales en RDC, plusieurs dossiers en instance

Une réussite incertaine des consultations nationales en RDC

Il est trop tôt de parler d’une réussite des consultations nationales en RDC initiées par le Président Tshisekedi. En effet, le processus est quasiment au point mort et les discussions sur la question électorale attendront l’année prochaine à l’Assemblée nationale, eu égard au calendrier législatif.

Joseph Kabila et Félix Tshisekedi ne s’entendent pas non plus sur plusieurs autres questions. Il s’agit entre autres de la gestion du portefeuille de l’État, les animateurs des entités territoriales décentralisées. Il est aussi question de la mise en place dans les représentations diplomatiques de la RDC. Là encore, les deux parties ne se conviennent pas sur la répartition.

Par ailleurs, le contrôle de l’appareil judiciaire constitue une autre source de désaccord. En témoigne les tensions liées aux récentes nominations à la Cour constitutionnelle. Il n’a pas été facile pour le président Tshisekedi de convaincre les membres du FCC à le rejoindre. D’ailleurs, certains pro Joseph Kabila accusaient même l’entourage de Félix Tshisekedi de procéder à de la corruption.

Malgré la fin des consultations, plusieurs sources du FCC et du CACH estiment beaucoup de choses restent à régler. Il encore, la question est de savoir si Félix Tshisekedi va annoncer ou non la fin de la coalition FCC-CACH. Le chef de l’État devrait s’exprimer dans les prochains jours.

 

https://lejournalinfo.com/politique/elections-generales-en-rdc/