Tanzanie : le Kilimandjaro est en feu

Mont Kilimandjaro

Le mont Kilimandjaro, est le plus haut d’Afrique, est en proie aux flammes. Il est actuellement rongé par un terrible incendie qui le dévore par petit bout. L’incendie a débuté le dimanche 11 octobre 2020 et continue de se propager. Un calvaire qui dure plus de 48 heures déjà.

Le mont Kilimandjaro constitue l’un des joyaux touristiques de la Tanzanie. Il est situé à la frontière entre le Kenya et la Tanzanie. Il est escaladé chaque année par environ 50.000 touristes. Aussi, s’élève-t-il à près de 6.000 mètres d’altitudes. Alors, les autorités ainsi que les populations s’activent acharnement pour contenir les flammes. Ceci afin de limiter les dégâts. Pour l’heure, aucun bien n’a été détruit et aucune victime ou blessé n’a été déclaré.

Les sources de l’incendie du mont Kilimandjaro

D’après les premiers résultats de l’enquête, l’incendie s’est déclaré aux environs de Whona. Il s’agit là d’une des haltes habituelles empruntées par les touristes qui veulent atteindre le sommet de la montagne. Il a été provoqué par la maladresse des touristes.

Ces derniers étaient des randonneurs qui ont fait un feu pour réchauffer leur nourriture et par mégarde le feu a touché l’herbe. Donc, l’incendie sur le Kilimandjaro est d’origine accidentelle. Aussi, les flammes se sont aussi vite répandues à cause de la force du vent.

C’est ce qu’a évoqué le responsable de la communication du Tanzania National Parks (TANAPA) en ces termes « C’est la saison sèche et l’incendie se propage très vite ». La piste liée aux enjeux du réchauffement climatique y est aussi pour quelque chose.

Des flammes difficiles à maitriser

Pour contenir l’avancée des flammes, les populations, les étudiants ainsi que les pompiers sont mobilisés. Ils sont en tout plus de 400 personnes à combattre ce feu gigantesque. Et chacun y donne du sien pour préserver ce bien commun.

« Le feu se poursuit et les pompiers de TANAPA, d’autres institutions gouvernementales et de la population locale poursuivent leurs efforts pour le contenir », a confirmé Pascal Schelutete, un responsable de TANAPA.

Pour l’instant, le feu se limite entre Mandara Hut situé à 2700 mètres d’altitudes et Homoro Hut à 3700 mètres d’altitudes. Toutes les mesures idoines sont également prises pour garantir la sécurité des visiteurs du mont Kilimandjaro ainsi que leurs équipements.

Lire aussi : https://lejournalinfo.com/sports/formule-1-lewis-hamilton-au-sommet-de-son-art/